BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

L’ART DE LA CONTROVERSE // Park Hyoung-su – L’Asiathèque

ControverseL’Art de la controverse de Park Hyoung-su

 

 

 

 

 

 

 


Parution : 9 mars 2016

Recueil de nouvelles traduites du coréen par François Blocquaux et Lee Ki-jung

Littérature extrême-orientale

18€ – 176 pages – 13,5 x 21,5 cm – ISBN : 978-2-36057-073-7


 

Non pas convaincre mais vaincre : là est la quintessence de la controverse.

Park Hyoung-su a le génie de porter à leur paroxysme des situations ordinaires jusqu’à en faire des tragédies burlesques. Ses récits sont menés tambour battant avec un humour ravageur. Les héros de ses nouvelles – si l’on peut parler de héros – pratiquent volontiers l’autodérision et cachent sous une allure agressive teintée d’un complexe de supériorité une grande vulnérabilité née de profondes blessures intimes. En toile de fond se dessine l’injustice de la condition humaine.

Ce recueil comprend six nouvelles :

L’art de la controverse : le narrateur, après avoir appris l’art de la controverse avec son père, affronte un adversaire de taille, un éminent érudit.

Lapins : mode d’emploi : Un jeune couple prend chez eux un couple de lapins. La june femme se prend tout de suite d’un amour immodéré pour les deux petites bêtes qui meurent un jour, inexplicablement.

Par ici, par là : Yang rejoint toujours son champ en passant « par ici ». Un jour, sans aucune raison, il passe « par là ».

Krabi : Cette station touristique en Thaïlande exerce une fascination sur le narrateur qui y a vécu des moments heureux avec sa mère. Plus tard, il veut y emmener sa petite-amie, et là, arrive la catastrophe.

Le chauffeur et l’économiste : Un économiste à succès est conduit par un chauffeur de taxi qui lui raconte la succession des malheurs qui l’ont frappé.

Menace sur le territoire : Lors d’un voyage en train, le héros du récit défend son siège contre une succession de voisins.

  • Un auteur de la nouvelle scène littéraire coréenne, publié pour la première fois en France dans le cadre de l’année France-Corée.
  • La nouvelle L’art de la controverse a reçu en Corée le prix de la meilleure nouvelle 2014, décerné par un jury de critiques littéraires.

 

Park Hyoung-su est né en 1972 à Chuncheon (Corée du Sud), il enseigne la création littéraire à la Korea University et fait partie d’un groupe de jeunes écrivains qui s’attachent à casser les codes du récit traditionnel pour trouver de nouveaux modes d’expression.

http://www.asiatheque.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 février 2016 par dans ÉDITION, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :