BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

HISTOIRE DE DAME PAK // L’Asiathèque

Dame PakHistoire de Dame Pak, auteur inconnu

 

 

 

 

 

 


Traduit par Marc Orange, introduction de Li Ogg

Parution 3 février 2016

Littérature extrême-orientale / Collection « Bilingue coréen-français

20€ – 264 pages – 13,5 x 21,5 cm – ISBN : 978-2-36057-076-8


 

Un texte classique remarquable dans le cadre de l’année France-Corée

Un roman d’aventures féministe dans la Corée du XVIIe

Histoire de Dame Pak fait partie des premières grandes œuvres de la littérature romanesque féminine écrites en hangeul (l’écriture coréenne créée au XVIe siècle puis interdite et utilisée essentiellement par les femmes jusqu’à sa réhabilitation au XIXe siècle).

L’histoire met en scène le fils d’un grand lettré, le Kong Li et la fille d’un ermite du nom de Pak, lettré très connu pour sa connaissance du Tao. L’ermite fait part au Kong du souhait qu’il a de voir se conclure un mariage entre leurs enfants. Celui-ci, sensible à l’autorité spirituelle de l’ermite, accepte et le mariage est conclu et célébré. Mais le soir des noces, le jeune époux, effaré par la terrible laideur de sa femme, s’enfuit épouvanté. Dame Pak, seule, triste et négligée, demande à son beau-père de lui faire construire une jolie villa entourée d’un beau jardin. Là, elle se livre tout entière à l’étude des grands textes et approfondit son savoir en toutes choses. Sa grande sagacité va lui permettre de favoriser la réussite de son mari et à trouver des solutions propres à sauver le pays des envahisseurs Hou. Dame Pak se métamorphose alors en une jeune femme d’une beauté exceptionnelle.

L’auteur anonyme n’est pas connu pour diverses raisons (mépris des lettrés pour les romans écrits en hangeul et non en chinois ; volonté de garder l’anonymat pour s’exprimer plus librement ; négligence des copistes).

Marc Orange, le traducteur, est un coréanologue éminent. Titulaire d’un doctorat de 3e cycle (Études extrêmes-orientales, littérature coréenne), directeur de l’Institut d’études coréeennes au Collège de France (1992-2002), il a reçu le prestigieux prix Sejong 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 février 2016 par dans ÉDITION, et est taguée , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :