BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

Gruppe 38 et Flop au Mouffetard // Du 4 au 23 mars 2016

Hans Christian, you must be an angel & Heureuses lueurs

Un spectacle du Gruppe 38 et une installation du plasticien Flop

Du jeudi 4 au mercredi 23 mars 2016

Durant le mois de mars, le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette accueille un spectacle de la compagnie danoise Gruppe 38 et une installation du plasticien Flop. Deux promenades féériques, hors du temps, faites d’images éphémères et de mirages lumineux.

A la bibliothèque Buffon – 15 bis rue Buffon, Paris 5e

hans-christianokcrédit-morten-fauerby02Hans Christian, you must be an angel – Gruppe 38

Du 7 au 10 mars

Du lundi au jeudi à 20 h, mardi 8 à 10 h, mercredi 9 à 15 h et jeudi 10 à 14 h 30

Entrez, installez-vous et prenez part au banquet d’anniversaire de Hans Christian Andersen, le génial écrivain danois. Des domestiques vous conduisent aux premières loges d’une table élégamment dressée mais la vingtaine de convives demeurent invisibles. Peu à peu, leur présence se fait sentir. Sur la nappe blanche, les carafes translucides et les couverts d’argent s’animent laissant apparaître des lumières tremblantes, des images éphémères. De ces enchantements fragiles naîtront les destins, tragiques ou fantastiques, de l’Intrépide Soldat de Plomb, de la Petite Sirène ou de la Princesse au Petit Pois.


 

Au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette – 73, rue Mouffetard, Paris 5e

heureuses-lueurs-flop-crédit-jef-rabillon01Heureuses lueurs 

Une installation lumineuse de Flop
Du 4 au 23 mars

Du mardi au dimanche de 14 h 30 à 19 h – Nocturnes les jeudis jusqu’à 21 h

Vernissage le jeudi 3 mars à 19 h

Une lentille, une lampe, un film… il ne faut rien de plus pour que la magie opère. Dans l’obscurité, des mécanismes s’éveillent et font entendre une mélodie de légers grincements, d’entrechoquements métalliques et de ronronnements de moteurs. Des lanternes font apparaître une image mouvante, faite d’ombres et de reflets, naïve, amusante ou poétique, avant de s’éteindre et de laisser une autre machine déployer de nouveaux mirages, des “allusions d’optique” de plus en plus élaborées. Sans filtres technologiques, avec juste la lumière et le mouvement pour outils, l’artiste “brico-luminologue” Flop, membre fondateur du groupe ZUR ouvre la voie aux infinies possibilités du regard et de l’imagination.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 février 2016 par dans THÉÂTRE, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :