BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

Laurence Février : lauréate du prix Théâtre Adami 2015

Le Prix Théâtre Adami 2015 a été décerné à

Laurence Février pour la Compagnie Chimène

La cérémonie de remise du Prix aura lieu Jeudi 10 décembre 2015 à 11h30 au Théâtre du Rond-Point


Le Prix du Théâtre Adami 2015, doté d’un montant de 35 000 €, sera remis au Théâtre du Rond-Point jeudi 10 décembre 2015, à Laurence Février par Bruno Boutleux, directeur général de l’Adami, Jean-Jacques Milteau, président du Conseil d’administration et Sergi Lopez, parrain du Prix 2015.

Depuis 2012, le Prix du Théâtre Adami créé à l’initiative du conseil d’administration de l’Adami, a pour objet d’aider financièrement une compagnie pour la diversité de son activité, son talent d’interprétation et l’originalité de ses créations. Le jury, composé des membres du collège dramatique, a choisi, en 2015, d’attribuer le Prix à la compagnie Chimène de Laurence Février. Pour la première fois, une femme est récompensée ; en tant qu’interprète et metteure en scène, Laurence Février accomplit depuis des années un travail de création original et engagé comme en témoigne son spectacle Tabou*.

L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques.

LaurenceFevrierComédienne et metteure en scène, Laurence Février débute sa carrière dans les années 70, et joue avec Antoine Vitez, Robert Hossein, Armand Gatti, Stuart Seide, Jean-Michel Rabeux, Claude Régy, Philippe Adrien, Jean-Paul Wenzel…

En 1980, elle fonde sa compagnie Chimène et met en scène Pirandello, O’Neill, Italo Svevo, Michel Tremblay, Marivaux,… Au cinéma, elle tourne avec Etienne Chatilliez, Raul Ruiz, Steven Spielberg…
À partir de 2002, elle recherche de nouvelles formes d’expression scénique et commence une série de spectacles de théâtre-documentaire en allant à la rencontre des habitants de différents quartiers. Quartiers Nord se joue au Novaja Drama à Moscou, et la même année, Luc Bondy programme le spectacle au Festwochen de Vienne en Autriche. Parallèlement à cette recherche sur la parole vivante et l’oralité, elle poursuit son travail sur les textes dramatiques et les adaptations littéraires avec En attendant Godot de Samuel Beckett, Les belles âmes de Lydie Salvayre créé au Théâtre National de Chaillot, Oiseaux, de Saint-John Perse joué par un choeur de 18 acteurs, à la Cartoucherie, Yes, peut-être de Marguerite Duras… En 2014, elle monte Presqu’ils de Michèle Guigon dans Alter Egaux, elle reprend Suzanne, un spectacle sur la philosophie du droit et sur la parité et elle part en résidence à la Guadeloupe pour une nouvelle production de théâtre-documentaire : Ils habitent les Antilles.

*Actuellement sa pièce Tabou, créée en 2012, est jouée au Lucernaire jusqu’au 5 décembre 2015 et sera reprise en mars 2016 au Théâtre de l’Opprimé.

Site web Compagnie Chimène

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 novembre 2015 par dans THÉÂTRE, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :