BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

ET LE DIABLE VINT DANS MON COEUR… / Alexis Moati

 Et le diable vint dans mon coeur…

Mise en scène et dramaturgie Alexis Moati

 

Création du 27 au 30 janvier 2015

à l’Espace des arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône

puis

13 février 2015 > La Passerelle, Scène nationale de Gap et des Alpes du Sud

26 au 28 mars 2015 > Théâtre du Gymnase, Marseille

dates à définir >Théâtre d’Arles, Scène conventionnée pour les écritures d’aujourd’hui

dates à définir > Festival des Nuits de l’Enclave, Valréas

Et le diable vint dans mon cœur… est le dernier volet d’une trilogie axée sur la recherche d’une écriture originale sur la fin de l’enfance : l’impossibilité de grandir pour Peter Pan, la quête d’absolu pour la Petite Sirène, l’ouverture sur tous les possibles et la perte de l’innocence pour les adolescents.
Tout a commencé par le cri de Peter Pan, « Je ne veux pas grandir ». La fin de la pièce renvoyait la question : « Quand finit l’enfance ? ». Au théâtre l’enfance ne finit jamais…

La question qu’Alexis Moati pose au travers de cette trilogie est celle de la transformation, celle des êtres mais aussi de celle d’une époque qui a du mal à finir pour que naisse quelque chose de nouveau.

Il est bien entendu question de désirs, naissants et impérieux. Il sera aussi, forcément, question de théâtre.

Période instable et passionnante où tout se transforme tout le temps, l’adolescence est une période de création… de soi, où l’on s’essaye, se projette, s’invente. On s’observe, se représente, en cela on est théâtral.

Afin de mettre en œuvre une écriture qui naisse du plateau et dans le but d’en récolter la matière première, des ateliers de recherche et de création avec des adolescents de tous bords ont complètement été intégrés au processus de création. Il ne s’agit pas ici de faire du théâtre documentaire et de dresser le portrait de la jeunesse, aucune conclusion n’en sera tirée. L’entrée n’est ni générale ni sociologique.

Et le diable©cie vol plané - carole constantiniLe propos est de s’amuser avec ce désir de comprendre les jeunes qui envahit notre société et de le mettre en scène sous la forme d’une enquête conférence déjantée sur les adolescents. Partant d’une forme qui recompose la convention avec les spectateurs, la fiction sera fabriquée à vue, brouillant les pistes entre l’illusion du théâtre et la réalité de ce qui se déroule au plateau. Le spectacle parlera d’un état personnel intime fragile et transitoire à travers différents portraits de jeunes.

Dans ce dialogue entre les adolescents que l’on a été et les adolescents d’aujourd’hui, l’enjeu est bien d’écrire une fiction et de restituer toute la poésie de cette période initiatique de la vie.

Sept acteurs (entre 26 et 46 ans) tour à tour adolescents, enfants, adultes, professeurs, parents… vont composer cette fable endiablée sur la transformation. Placés dans un dispositif qui met le corps en jeu (et non un décor), ils sont les constructeurs des univers successifs qu’ils traversent et restituent une vérité loin de toute psychologie. Comme des enfants qui jouent, ils font évoluer l’espace autour d’eux au gré de leur imaginaire.

Il est besoin d’un miroir pour se souvenir de notre capacité à jouer, à nous créer, pour nous souvenir de nos utopies.
Si l’adolescence est notre miroir, nous devons sans doute être le sien…

 Alexis Moati est artiste associé à l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône depuis janvier 2012 et pour 3 ans, et il est artiste à l’a(e)ncre associé à la direction artistique de la Gare Franche à Marseille à partir de la saison 2014-2015 et pour 3 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 décembre 2014 par dans THÉÂTRE, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :