BUREAU DE PRESSE SABINE ARMAN

On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset, mise en scène de Christophe Thiry

Belle critique de Véronique Hotte !

hottello

Crédit photo : Bernard-Michel Palazon

_PAL8575 c-Bernard-Michel PALAZON

On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset, mise en scène de Christophe Thiry

 

En 1833, George Sand rencontre Alfred de Musset qui devient son amant ; ils rompent huit mois plus tard au cours d’un voyage à Venise, mais ils renoueront plusieurs fois, brièvement. C’est en cette année 1834 que se révèle l’art intense de Musset, un des grands dramaturges de l’ère romantique, qui écrit coup sur coup les pièces Fantasio, On ne badine pas avec l’amour et Lorenzaccio, sans compter une série de poèmes. Seize ans plus tard, l’auteure de La Petite Fadette (1849) dit de l’héroïne qu’ «…elle courait après tout le monde (…) soit pour rire, jouer et badiner avec ceux qui étaient de bonne humeur … » La Petite Fadette et Musset pourraient paraître deux mêmes personnages à l’humeur espiègle et fraîche, aimant folâtrer.

Accomplissement d’une œuvre…

View original post 443 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 septembre 2014 par dans ACTUALITÉS, THÉÂTRE.
%d blogueurs aiment cette page :